Rechercher

    Le cuir, Matière Naturelle Sublimée par la Main de l’Homme


    Depuis les origines, le cuir a accompagné l’évolution de nos sociétés. Favori du luxe, il a longtemps habillé des objets du quotidien, témoignages de notre attachement à cette matière naturelle aux multiples propriétés.

    Surprenante et fascinante, la matière naturelle est sublimée par la main de l’Homme. C’est de cette rencontre que nait la beauté intemporelle du cuir, territoire d’expression privilégié de LA LIGNE NUMEROTEE.

     

    Le tannage, secret de la métamorphose du cuir

    Pour devenir cuir, la peau doit passer par le tannage à même de lui offrir l’immortalité en rendant la peau imputrescible. 

    Les tanneurs et les mégissiers sont les dépositaires de la tradition, eux seuls manient les foulons pour obtenir des cuirs nobles. En France, le Syndicat Général des Cuirs et Peauxet le Centre Technique du Cuir veillent sur la filière et ses adhérents dont LA LIGNE NUMEROTEE qui partage et applique quotidiennement les recommandations de ces institutions.

    Face aux risques allergènes, le tannage est fortement encadré. La réglementation européenne REACh valide la mise sur le marché et l’innocuité de tout produit en cuir, quel que soit le tannage dont il est issu. Les peaux provenant de l’Union Européenne sont toutes régies par cette stricte règlementation. Soucieuse de proposer des cuirs pleine fleur respectueux de l’environnement et à l’épreuve du temps, LA LIGNE NUMEROTEE travaille en étroite collaboration avec des tanneries françaises et italiennes.

    Le tannage minéral est largement répandu : 85% des cuirs tannés dans le monde utilisent le chrome III (rapport annuel CTC) qui permet d’obtenir des cuirs souples et résistants, parfaitement adaptés à la teinture. Rapide, le tannage au chrome nécessite une faible consommation en eau et énergie. La législation ICPE assure la protection de l’environnement tandis que des organismes de certification comme le Leather Working Group auditent la filière.

    Cuir tannage végétal La Ligne Numérotée

    Le tannage végétal représente une alternative à laquelle les communautés indigènes ancestrales avaient déjà recours. Écorce, graines ou feuilles apportent aux cuirs issus d’un tannage végétal des tons chauds, propices à une élégante patine. Fermes et résistants, ils absorbent idéalement l’humidité et conservent leur tenue. Naturel, le procédé est cependant long et gourmand en eau, la gamme de couleurs réduite et le cuir plus photosensible.

    Notre extrait de tannin végétal est réalisé à partir d’écorce de châtaignier, de mimosa et de quebracho. Notre cuir de veau à tannage végétal confère aux brides de notresandale N.005 une armature au maintien incomparable sans doublage ni piqures. Pour offrir à notre bottine N.002 en veau velours une douceur et une souplesse digne du savoir-faire gantier, le tannage minéral s’est avéré plus adapté. Pensées pour le quotidien, nos éditions sont toujours envisagées à travers le prisme de l’utilité et du confort.

    Amoureuse du cuir, LA LIGNE NUMEROTEE ne s’interdit pas quelques flirts. Notre coup de foudre pour Charvet, une maison familiale française qui propose un lin d’exception, donna naissance à notre sandale N.005en lin enduit, cuir de veau et chèvre velours : une union prometteuse.

     

    Sandale N.001 La Ligne Numérotée

    L’alternative des cuirs de poissons et biomatériaux

    Ces options se sont développées dès le début du XIX avec l’apparition de la moleskine puis du similicuir. Peu à peu, les considérations éthiques prirent le pas sur la soif d’innovation.

    Découvert par Jean Claude Galluchat, maitre-artisan de Louis XV, le cuir de raie a rejoint les catalogues du luxe. Si les cuirs marins sont encore rares, de nouveaux acteurs œuvrent pour la reconnaissance de ce coproduit de l’industrie alimentaire. C’est le cas d’Ictyos, tannerie française d’esturgeons. « Caviar de la maroquinerie », il est soumis comme les cuirs exotiques à la réglementation CITES. Saumon, truite, thon ou pirarucu, les peaux marines issues d’une pêche durable ou de piscicultures responsables ne font plus figure d’exception.

    L’élevage intensif, largement responsable de la déforestation, les scandales de maltraitance animale, la surconsommation d’eau et la pollution chimique ne font pas les beaux jours du cuir. Les alternatives « vegan » sont portées par l’essor des biomatériaux.

    Bolt Threads a développé Mylo, « cuir » conçu à partir de racines de champignon (mycélium) grâce au soutien d’acteurs majeurs de l’industrie (Kering, Stella McCartney). Algues, liège, ananas, résidus viticoles : les pistes sont nombreuses et annonciatrices d’une prise de conscience environnementale mais, au-delà des considérations éthiques, demeure la difficulté d’approcher l’esthétique et les propriétés du cuir.

     

    Cuir de poisson

    Le cuir, au cœur de l’économie circulaire

    Pour réduire l’empreinte carbone de la mode, il est nécessaire de prendre en compte l’origine des ressources, leur traçabilité et longévité.

    La filière valorise les 800 000 tonnes de déchets de cuir produites annuellement par l’industrie alimentaire mondiale (FAO). Dans un monde où la majeure partie de la population reste carnivore, la non-utilisation de ces surplus serait un non-sens écologique. La production de nouvelles ressources, synthétiques ou naturelles, ne ferait qu’ajouter aux émissions carbone, sans compter la pollution émise par l’enfouissement ou l’incinération des peaux inutilisées. C’est dans cette démarche que LA LIGNE NUMEROTEE a choisi de valoriser les stocks dormants et les surplus de cuir de ses partenaires. Ces cuirs pleine fleur de la plus haute qualité donnent vie à nos éditions grâce à la créativité de Charlotte, notre Designer.

    La traçabilité des peaux, de l’élevage jusqu’à la distribution, est un enjeu majeur. Nos cuirs proviennent d’abattoirs français, respectueux du bien-être animal et engagés pour la transparence. Ces unités appliquent strictement la réglementation et permettent aux éleveurs de petits cheptels de vivre de leur activité.

    Si l’action des grands groupes prend la direction de la durabilité ; ce sont cependant les initiatives disruptives des jeunes créateurs et artisans qui font évoluer le secteur.

     

    Comprendre le cuir, chercher à en saisir les imperceptibles secrets révélés par l’artisan anime LA LIGNE NUMEROTEE. Guidées par la matière, nous initions une collaboration avec les détenteurs de ces savoir-faire ancestraux comme avec les acteurs engagés décidés à interroger notre rapport au cuir. Nos éditions en séries limitées rendent ainsi hommage à la noblesse du cuir tout en en réinventant les usages pour demain.

    @Justine Grosset